iStock_000020654895XLarge

Analyse des conséquences de la réglementation environnementale en forêt privée sur la possibilité de récolte forestière

Une étude a été réalisée afin d’évaluer les conséquences de scénarios de contraintes réglementaires sur la superficie forestière pouvant être dédiée à la production de bois et la possibilité de récolte forestière, à l’échelle d’un territoire d’une MRC. Cette étude a été réalisée à l’aide des données géomatiques disponibles par la Coopérative Terra-Bois et la Fédération des producteurs forestiers du Québec.

Après avoir analysé l’effet individuel des contraintes, un calcul de la combinaison des différentes contraintes regroupant l’interdiction de la récolte dans les pentes de 31 % à 40 %, à 200 mètres d’une héronnière ainsi que des bandes de protection de 10 mètres, 15 mètres et 20 mètres des milieux humides et hydriques, entre des propriétés voisines et le long des chemins publics a ainsi été réalisé. Pour le territoire de cette MRC, l’effet cumulatif de ces contraintes réduit la possibilité de récolte forestière régionale de 34 % pour les bandes de protection d’une largeur de 10 mètres, de 40 % pour les bandes de 15 mètres et 45 % lorsqu’on applique des bandes de 20 mètres, lorsqu’aucune récolte partielle n’y est permise.

Cette analyse démontre l’ampleur de réglementations sévère sur la possibilité de récolte forestière annuelle. Prise individuellement, chacune des contraintes peut sembler raisonnable, mais l’effet cumulatif a une incidence drastique sur les volumes disponibles.

On retrouve l’étude complète sur le site de la FPFQ 

Source: FPFQ