Les producteurs forestiers d’ici de retour devant la Régie pour défendre leur droit à la mise en marché collective

Sherbrooke, le 12 juin 2024 – Il y plus d’un an, les producteurs forestiers du Sud du Québec, via leurs délégués élus, donnaient un feu vert historique à un Règlement ayant pour objectif d’instaurer la mise en marché collective du bois de sciage de sapin-épinette. Le Syndicat des producteurs forestiers du Sud du Québec, qui les représente, entend maintenant plaider en faveur de l’autorisation de ce projet structurant pour l’avenir de la filière forestière régionale, lors de la consultation publique organisée par la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec le 20 juin prochain.

Lire la suite:

COMMUNIQUÉ – Les producteurs forestiers dici devant la Régie pour défendre leur droit à la mise en marché collective

Veuillez prendre note que la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (la Régie) tiendra une consultation publique concernant les dossiers mentionnés dans l’objet. À cet effet, une séance publique sera tenue le 20 juin et, si nécessaire, le 28 juin 2024 à 9 h 30 par moyen technologique Zoom.

Pour lire tous les détails de l’avis de consultation publique, cliquez ici : Avis de séance publique RMAAQ

Chers propriétaires forestiers de la Montérégie,

En 2024, cela fera dix ans que vous avez rejoint le Plan conjoint des Producteurs forestiers du Sud du Québec, administré par notre Syndicat. Que le temps passe vite!

Au-delà de la nostalgie toutefois, force est de constater que votre intégration à notre Plan conjoint, à votre Plan conjoint, est demeurée à ce jour une œuvre inachevée.

Nous vous expliquons : avec ses plus de 4 500 propriétaires forestiers, la Montérégie représente 30% de l’ensemble des propriétaires du sud du Québec. Son vaste territoire et les boisés privés qui s’y trouvent, majoritairement peuplés de feuillus, représentent un potentiel énorme en termes de foresterie durable.

Malgré tout, le bois mis en marché en Montérégie ne compte que pour environ 10% de l’ensemble des bois mis en marché dans le sud du Québec. Les propriétaires forestiers de la Montérégie sont également moins nombreux, toute proportion gardée, à participer à leur assemblée de secteur et l’assemblée générale annuelle.

Nous voulons être très clairs : cela n’est pas un blâme à votre endroit, bien au contraire. C’est plutôt un constat dur, mais nécessaire, que votre Syndicat doit en faire davantage pour vous aider à mettre vos produits forestiers en marché, pour comprendre vos besoins et pour vous intéresser à la vie démocratique des propriétaires forestiers du sud du Québec.

C’est pourquoi, dès janvier prochain, votre Syndicat tiendra une tournée des propriétaires forestiers de la Montérégie, qui s’arrêtera à Saint-Hyacinthe, puis à Havelock. Pour l’occasion, nous voudrons avant toute chose vous écouter : quels sont vos besoins en termes de mise en marché, de transport, ou sur tout autre sujet? Comment pouvons-nous vous aider à mieux aménager vos boisés privés? Nous vous présenterons également les programmes d’aide à la mise en valeur des forêts privées au Québec qui pourraient vous aider dans vos projets de sylviculture.

Vous êtes un propriétaire forestier de la belle région de la Montérégie? Alors assurez-vous de vous inscrire à l’une des deux soirées prévues.

Propriétaires forestiers, on veut vous entendre!

 

André Roy,                                                                   Hugues Beaudoin,
Président                                                                       2e vice-président et
Administrateur du secteur
de la Montérégie

 

Participez à la tournée des propriétaires
forestiers de la Montérégie!

En janvier, le Syndicat des Producteurs forestiers du Sud du Québec tiendra deux soirées de consultation spécialement dédiée aux propriétaires forestiers de la Montérégie!

Propriétaires forestiers de la région, venez nous faire part de vos besoins en matière de mise en marché, de transport, d’aménagement forestier, ou sur tout autre sujet pouvant vous aider à mettre en valeur vos boisés. Nous sommes à votre écoute!

Sujets :

Mise en marché, comment faire plus de bois de sciage,
programme de mise en valeur de la forêt privée, et plus!

Pourquoi :

Consultation des propriétaires forestiers de la Montérégie

Où et quand :

Salle Providence 2 du Centre des congrès de Saint-Hyacinthe

16 janvier 2024, dès 19h00

ou

L’Hermine, 212 rang Saint-Charles, Havelock

23 janvier 2024, dès 19h00

Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant ici :

https://spbestrie.qc.ca/tournee-proprietaires-forestiers-secteur-monteregie/

 

 

 

Le Syndicat des producteurs forestiers du Sud du Québec est heureux d’annoncer la conclusion d’une entente avec l’Association des transporteurs de bois de l’Estrie (ATBE) visant le transport des bois des pâtes et papier sur le territoire. Cette entente, rétroactive, couvrira la période allant du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2024.

L’entente, entérinée à l’unanimité par le conseil d’administration du Syndicat le 7 novembre dernier, prévoit les modalités relatives à l’indexation des taux de transport pour 2021 à 2023 permettant de couvrir les frais d’opérations, de carburant et les coûts de main-d’œuvre supplémentaires des transporteurs forestiers pour cette période. Une hausse de 5,44% en moyenne par année sur les taux de base des transports forestiers pour 2021 à 2023 est prévue à cet effet. Pour 2024, la hausse des taux de base correspondra à l’indice des prix à la consommation. L’ajout d’une certaine compensation supplémentaire est également prévu pour les années 2022 et 2023, considérant la hausse importante du prix du carburant dans cette période.

L’entente prévoit également une nouvelle méthode de calcul pour une formule de compensation pour le carburant à partir du 1er janvier 2024. La nouvelle formule sera basée sur les consommations des camions forestiers et sur les prix réels du carburant en Estrie, en remplacement de la formule de compensation versée par l’usine Domtar, permettant une plus grande prévisibilité et un meilleur suivi pour nos transporteurs forestiers.

Le Syndicat est confiant que cette entente se révèlera avantageuse à la fois pour les producteurs forestiers et les transporteurs, et espère qu’elle permettra de jeter les bases d’une collaboration accrue entre ces deux maillons incontournables de la filière forestière.

Le Syndicat tient à remercier l’ATBE et ses représentants pour leur collaboration tout au long de ce processus. Il tient par ailleurs à souligner le travail de la médiatrice nommée par la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec, Me Manon Beaumier, qui, par son travail professionnel, a contribué à combler l’écart qui demeurait entre les parties.

« Le Syndicat est très heureux de confirmer aujourd’hui la conclusion d’une entente négociée avec l’ATBE. C’est une nouvelle qui était attendue impatiemment, autant par les producteurs forestiers, que les transporteurs. Nous espérons que cette entente ouvrira la porte à une concertation renforcée au sein de notre filière forestière, et ce, au bénéfice de l’ensemble de ses acteurs. »

  • André Roy, Président du Syndicat des producteurs forestiers du Sud du Québec

par de Radio-Canada Estrie.

Le jour est sur le point de se lever à Sainte-Praxède, à quelques pas du parc national de Frontenac, dans la région de Chaudière-Appalaches. Un homme à la longue barbe grise et droit comme un chêne sort de sa résidence portant un casque et tout l’équipement de protection nécessaire au travail de bûcheron. On s’attend à le voir sauter dans une camionnette, un véhicule adapté aux rudes besognes et davantage associé aux travailleurs forestiers, mais non. Il monte plutôt à bord d’une sous-compacte et se dirige vers sa terre à bois, comme il le fait depuis plus de 30 ans.

André Roy a des racines profondes dans son milieu. Installé avec son épouse sur un terrain ayant appartenu à son père, il a passé toute sa vie dans son petit village situé à côté de Disraeli. Homme de valeurs et de convictions, il travaille depuis toujours à assurer la pérennité de son environnement.

Pour lire l’article en entier: Cliquez ici

 

Offre d’emploi – Technicien(ne) en comptabilité

Voici les détails du poste à combler:  Cliquez ici

 

 

 

Offre d’emploi – Adjoint(e) au directeur général en administration

Le poste a été comblé à l’interne le 15 octobre 2023.

Merci de votre intérêt.

 

 

 

ANNONCE IMPORTANTE:

Séance publique de la Régie des marchés agricoles et alimentaire du Québec (RMAAQ) concernant une demande d’accréditation du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) afin de représenter tous les acheteurs de bois de sciage et de déroulage aux fins de négocier en leurs noms l’ensemble des conditions de mise en marché – séance publique les 22 et 23 août 2023 – Les personnes intéressées à intervenir et à faire des observations peuvent en faire la demande en faisant parvenir au secrétariat de la Régie à rmaaqc@rmaaq.gouv.qc.ca, jusqu’au 9 août 2023

Vous pouvez consulter l’avis complet et les détails pour assister à l’audience ici:

042-11-03_ASP_SP 22 août 2023_CIFQ

 

Mise en marché collective du bois de sciage de sapin-épinette
Les propriétaires forestiers du Sud du Québec réitèrent leur appui, leur Syndicat se tourne vers la RMAAQ

Près de 200 propriétaires forestiers se sont donnés rendez-vous au Centre des foires de Sherbrooke, le 27 avril dernier, à l’occasion de l’Assemblée générale annuelle 2023 du Plan conjoint des producteurs forestiers du Sud du Québec.

Sherbrooke, le 4 mai 2023 – Plus de cinq mois après l’approbation d’un Règlement sur la mise en marché collective du bois de sciage de sapin-épinette dans le Sud du Québec, et devant le peu d’empressement des acheteurs du territoire à amorcer les négociations sur la convention unique de mise en marché qui y est prévue, le Syndicat des producteurs forestiers du Sud du Québec a pris la décision de solliciter la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ) afin de dénouer l’impasse. Une intention annoncée par le Président André Roy, et soutenue par les délégués lors de l’Assemblée générale annuelle tenue le 27 avril dernier.

Rappelons que le 10 novembre 2022, les délégués représentant les propriétaires forestiers approuvaient, à une très large majorité, un Règlement prévoyant une mise en marché collective du bois de sciage de sapin-épinette, notamment par le biais d’une agence de vente et la négociation d’une convention unique de mise en marché avec les acheteurs du territoire. C’est dans cette convention que devaient ensuite être déterminées plusieurs modalités importantes du nouveau système, dont le mesurage et les catégories de bois, les prix de ces catégories ainsi que leurs mécanismes d’ajustement.

En se regroupant et en négociant collectivement le prix de leur matière première, les propriétaires forestiers souhaitent obtenir des revenus plus équitables et améliorer la répartition de la richesse au sein de la filière forestière, actuellement concentrée entre les mains des industriels.

Cinq mois plus tard, les négociations toujours au point de départ
Malgré la main tendue du Syndicat, aucun acheteur n’a formellement accepté, depuis, de s’asseoir à la table des négociations. Le Syndicat a pris l’initiative de faire parvenir aux acheteurs un projet de convention pouvant servir de base aux négociations, dans l’espoir de susciter leur intérêt, sans toutefois y parvenir. Si le Syndicat a été informé du dépôt d’une demande d’accréditation du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) visant à représenter tous les acheteurs dans ce dossier et de devenir le négociateur unique, les conditions préalables demandées avant toute négociation sont susceptibles de créer des délais encore plus importants et de complexifier l’appréciation, par la RMAAQ, du caractère ordonné, efficace et équitable du nouveau modèle.

Une décision appuyée par les propriétaires forestiers du Sud du Québec
Dans ce contexte, et afin de compléter le mandat important qui leur a été confié au nom des quelque 15 700 propriétaires forestiers de la région, le Syndicat a procédé au dépôt d’une demande simultanée d’homologation du Règlement et d’arbitrage de la convention de mise en marché unique à la RMAAQ. Lors de leur Assemblée générale annuelle, les propriétaires forestiers du Sud du Québec, par la voix de leurs délégués élus, ont par ailleurs approuvé à l’unanimité une résolution réitérant leur appui à la mise en marché collective du bois de sciage de sapin-épinette, ainsi qu’à une saisine de la RMAAQ si nécessaire. Le Syndicat tient à préciser qu’il demeure prêt à négocier en tout temps la convention de mise en marché avec les acheteurs et leurs représentants, même après le dépôt de la demande à la RMAAQ, puisqu’une entente négociée entre les parties sera toujours préférable à une entente arbitrée.

Le Syndicat fait confiance à la RMAAQ pour débloquer le dossier
La RMAAQ devrait donc, selon toute vraisemblance, tenir des audiences publiques lors desquelles elle invitera les parties intéressées à s’exprimer. Le Syndicat espère qu’au terme de celles-ci, la RMAAQ reconnaîtra la validité du Règlement et, à défaut d’entente directe, décrétera des conditions qui feront office de convention unique de mise en marché et qui lieront autant les propriétaires forestiers que les acheteurs du territoire.

Citation :
« Pour les propriétaires forestiers du Sud du Québec, il devient incontournable de s’adresser à la Régie, un acteur externe et indépendant, afin de sortir de l’impasse dans laquelle nous nous trouvons, faute de volonté réelle des acheteurs de négocier. C’est un développement que l’on aurait préféré éviter, mais comme le dit le bon vieux dicton, il faut être deux pour danser. Et pour l’instant, force est de constater que nous étions seuls sur le plancher de danse. D’ici à ce que la RMAAQ rende une décision, je lance une ultime invitation aux acheteurs du territoire à venir négocier, de bonne foi et sans conditions préalables, une convention unique de mise en marché qui bénéficiera à l’ensemble les acteurs de notre filière.»

– André Roy, Président du Syndicat des propriétaires forestiers du Sud du Québec.

– 30 –
Informations :
Francis Bouchard
Téléphone : (438) 921-9337
Courriel : francis@fbouchard.pro